L'Irish Wolfhound, une race à protéger

"Rencontre avec Rémy ERATH"

Fondateur en 1986 et aujourd'hui membre d'honneur du Club Suisse de l'Irish Wolfhound (Lévrier Irlandais), dont il a assuré la présidence pendant de longue années, Remy Erath est actuellement à la tête de la commission d'élevage. Il est également membre de la commission des juges.

Cet éleveur de renom, reconnu par ses pairs en Irlande et dans le reste du monde, grand connaisseur de cette race qui compte parmi les plus anciennes, lance aujourd'hui un cri d'alarme face aux dangers guettant la santé et par conséquent, la longévité et la pérennité de ce géant au poil dur.

Article paru dans "Le Chien Magazine" d'août 2008
(cliquer sur l'image)

Extraits :

... Aujourd'hui, les choses sur le continent on bien changé. L'attrait de l'argent, la jalousie, la méchanceté entre certains éleveurs, le manque de transparence, d'honnêteté, d'éthique et bien souvent, le manque de connaissance de bon nombre d'éleveurs, sont devenus une réelle menace pour cette race, dont je crains la disparition progressive. Cela faute de géniteurs sains, robustes et surtout, exempts de maladies ou tares génétiques.

Remy ERATH lance un signal d'alarme très clair. "Pour tenter d'enrayer ce mécanisme fatal, il faudrait que, dans chaque pays, les sociétés cynologiques et les éleveurs se mobilisent rapidement et fermement, par le biais notamment des connaissances scientifiques accumulées dans le domaine de la génétique, mais également pour rompre le silence en reconnaissant que nous fragilisons notre race par lâcheté, incompétence et par manque d'honnêteté. Il faudrait aussi retrouver un peu d'humilité pour écouter et observer les anciens, recueillir leur savoir et leur sagesse... Enfin, il faudrait tout simplement réapprendre à aimer le chien pour ce qu'il est, représente pour nos civilisations passées, présentes et futures".
 

Patience (Herbert Dicksee) 1922

 © D. Truteau-Fouet