CHOISISSEZ UN ÉLEVEUR QUI PRODUIT DES CHIOTS DE RACE
DONC ISSUS DE PARENTS INSCRITS AU LOF ET CONFIRMÉS

Cette page s'adresse à toute personne qui désire faire entrer un chiot Irish Wolfhound dans sa vie.

Documents officiels à obtenir de l'éleveur lors de l'achat d'un chien
 

Tenter de faire comprendre à ce futur propriétaire d'un Lévrier Irlandais que l'achat de ce chiot ne peut pas se faire dans une Animalerie ni auprès d'un particulier ou pseudo éleveur qui produit des chiots non inscrits au LOF. Vous prenez là le risque d'acheter un très gentil chiot croisé et surtout vous cautionnez cette surproduction faite en dépit du bon sens et sans garantie aucun. Quitte à prendre ce risque autant sortir un chiot d'un refuge, cela vous reviendra à environ 100 € ou 200 € et vous donnerez une seconde chance à un petit "Sans Famille".

N'achetez jamais un chiot non vacciné et/ou non tatoué. Seuls des marchands de chiens sans scrupule oseront prendre le risque de vous vendre un chiot sans couverture vaccinale. Le tatouage ou la puce électronique est une obligation légale qu'il s'agisse d'un don ou d'une vente.

Cette page a donc pour unique but de vous faire prendre conscience des dangers de ce qu'un tel achat implique dans la continuité de ce gigantesque trafic que j'explique dans la page Animalerie.

Animalerie

Sachez combattre ce trafic en refusant d'acquérir un chiot dans de telles structures qui sont idéales pour acheter des croquettes, shampooing, brosses et autre matériel dont vous pourriez avoir besoin pour votre chien ou chat mais en aucun cas du "vivant".

Seul un éleveur (y compris de type familial) produisant des chiens inscrits au LOF peut vous garantir la bonne santé du chiot, ses qualités, ses origines par la délivrance d'un Certificat de Naissance seule garantie légale que votre chiot est bien de "pure race".

Documents à exiger lors de l'achat de votre chiot :

[Pour tous les animaux de compagnie (chien, chat, lapin, etc.) autres que les "chiens d'attaque" dont la vente est interdite, les documents à exiger du vendeur sont les suivants :

* une attestation de cession, signée du vendeur et de l'acheteur, précisant la date de la vente et de la livraison, le nom et adresse du vétérinaire choisi par les deux parties pour le cas où l'animal serait atteint d'une maladie contagieuse;
* un document d'information sur les caractéristiques et les besoins de l'animal, contenant également des conseils d'éducation;
* un certificat de bonne santé établi par le vétérinaire, si l'animal est vendu par un particulier;
* tous les chiens et chats, préalablement à leur cession, à titre gratuit ou onéreux, sont identifiés par un procédé agréé par le ministre chargé de l'agriculture (Article L. 214-5 du Code rural).
* Demandez également le carnet de vaccination et de santé de l'animal, visé par le vétérinaire.

La vente des chiens et des chats âgés de moins de huit semaines, est interdite
(Art. L 214-8 du Code rural).
La cession, à titre gratuit ou onéreux, de certains chiens, chats, ou autres animaux de compagnie peut être prohibée dans les foires, marchés, brocantes, salons, expositions ou toute autre manifestation non spécifiquement consacrée aux animaux.

L'Article L214-7 du Code Rural prévoit, en effet, qu'une liste des animaux qui ne peuvent être vendus dans ces circonstances doit être dressée par un arrêté ministériel. Aucun arrêté n'a cependant encore été pris à ce jour (janvier 2005).]

Vices rédhibitoires
Recours hors cas de vice rédhibitoires
Annulation pour vices rédhibitoires

Petit mémo pratique des évidences :

- Refuser d'aller récupérer votre chiot sur un parking, sur une aire d'autoroute ou dans tout endroit qui ne soit pas l'élevage. Vous devez OBLIGATOIREMENT vérifier de vos yeux les conditions d'hygiène et de détention des chiens adultes et chiots. Fuyez les élevages concentrationnaires ou qui élèvent moult races de chiens. Téléphoner à la DDPP (ex DDSV) de votre département, au Club de Race, à la SCC pour tenter d'en savoir plus sur l'élevage que vous avez choisi. Enquêter sur l'élevage via Internet. En tapant l'affixe de l'éleveur sur Google, vous tomberez "peut-être" sur des liens vous dirigeant sur des sites de clients mécontents.

- L'hygiène et la santé : les chiens doivent être propres et en bonne santé. L'installation, les soins apportés aux animaux doivent être irréprochables. Dans un élevage mal tenu, les chiens sont soumis à des parasites qui peuvent causer, par la suite à plus ou moins long terme, de graves maladies, voire la mort.

- Avant d'acheter un chien, il doit être possible de visiter l'élevage, de poser des questions à l'éleveur sur son expérience, ses conditions d'élevage (chenil, terrain clôturé, maison...), sur le nombre de portées de ses chiennes, comment il choisit le mâle reproducteur (important pour éviter les tares causées par la consanguinité (pratiquée sans connaissance aucune), s'il possède un reproducteur ou s'il fait appel à un reproducteur extérieur.

- L'éthique : malheureusement, il existe des élevages où les animaux ne sont pas toujours bien traités. Mieux vaut donc les éviter. La pitié n'est pas toujours bonne conseillère et ne doit en aucun cas être la motivation première dans l'achat d'un chien.

- Un éleveur sérieux, non seulement, répondra de bonne grâce à vos questions mais cherchera aussi à vous connaître afin de mieux cerner l'environnement futur de son chiot. Il aimera aussi avoir des nouvelles du bébé parti... Il vous précisera également qu'au moindre problème dans votre vie (décès, divorce, chômage), il récupérera votre chien dans le cas où vous seriez dans l'impossibilité de le garder. Il fera tout pour lui trouver une bonne famille.

- Un éleveur passionné ne passe pas d'annonce sur les sites d'annonces gratuites proposant, pour l'achat de ses chiots, des facilités de paiement dépassant 3 mensualités. Déjà il n'en a pas le droit n'étant pas un organisme de crédit. Il sait surtout qu'au moindre problème de santé avec votre chien, vous serez dans l'impossibilité matérielle de le faire soigner.

- Quel âge le chiot doit-il avoir ? : Les chiots sont sevrés à six ou sept semaines et sont souvent vendus à 8 ou 10 semaines. Sachez qu'il est interdit de vendre un chiot avant l'âge de 8 semaines. Cependant, il est vivement recommandé d'attendre 12 semaines (3 mois) pour séparer le chiot de sa mère. En effet, c'est au contact maternel que le chiot se sociabilise et apprend ses premières notions de vie en "société" avec les autres animaux et les hommes.
Un chiot séparé trop tôt de sa mère sera plus susceptible d'avoir des problèmes comportementaux : problèmes d'hyper-attachement, incapacité à rester seul, malpropreté, peurs, phobies, voire de l'agressivité.

Le meilleur moment pour acheter un chiot est généralement le début du printemps, vous aurez ainsi plusieurs mois avant les vacances d'été pour vous organiser. Un chiot adopté au printemps doit être prévu dans vos dates de départ en vacances : les campings n'acceptent que des animaux à jour de toutes leur vaccinations, et un chiot n'est à jour qu'à l'âge de 4 mois.

Ne soyez pas pressés et donnez vous le temps de visiter plusieurs élevages. Un chiot est un être vivant non un meuble, il vaut mieux attendre quelques mois et trouver un chiot issu d'un bon élevage qui élève par Passion plutôt que d'agir dans la précipitation. Donnez vous le temps de la réflexion.

Et puis ces éleveurs qui utilisent comme argument de vente qu'ils vous cèdent le "plus grand chien du monde" passez votre chemin. Cet argument de pur marketing en dit long sur sa pseudo Passion. Vivre avec un Irish Wolfhound ne peut se faire sur ce seul critère. Ce n'est pas la taille qui fait l'Irish Wolfhound mais son caractère. Ces éleveurs oublient par contre de vous dire que la grande taille de l'Irish va vous obliger à changer de véhicule d'autant si vous avez des enfants, de lui trouver un endroit confortable qui souvent passe par un canapé rien que pour lui ou un grand matelas (de 90 cm de large). Dans la salle à manger il faut le prévoir ... Vous déplacer ou partir en vacances avec votre Irish Wolfhound risque d'être un peu prise de tête. Imaginez la tête d'un réceptionniste d'hôtel qui vous voit franchir la porte de son établissement et la bouille joviale lui demander une chambre pour vous et votre Géant ? Partir en train avec un Irish adulte vous pouvez l'oublier.

Un éleveur sérieux n'hésitera pas à vous montrer les parents des chiots, sa fratrie. Il sera fier de vous montrer la maman des chiots et parfois le père lorsqu'il est présent à l'Élevage. L'Éleveur sérieux ne va pas dans une pièce chercher un chiot pour vous l'amener, il vous fait visiter tout son Élevage en toute transparence !!!

Exiger de voir le dépistage de la Cardiomyopathie Dilatée des parents de votre chiot Irish Wolfhound. Ces tests doivent être pratiqués tous les 18 mois, seul moyen d'être sûr qu'ils sont indemnes de cette pathologie cardiaque. Exigez que vous soit remis le test Shunt de votre chiot et ce avant le départ de l'élevage. Exigez que votre chiot soit testé ADN avec vérification de parenté, nombreux sont les pedigrees bidons avec fausses déclarations de la généalogie.

Le but du dépistage de la Cardiomyopathie Dilatée est de vous garantir au mieux, que le chiot acheté aura eu des parents sains ou tout du moins non porteur de tares que l'on peut éviter de retransmettre !

Ceci étant et compte tenu de la politique des Clubs de Race qui ne sont pas très "regardants" sur leurs adhérents éleveurs, visitez impérativement l'élevage avant d'acheter votre chiot. Cela vous évitera les pires problèmes d'autant plus si l'éleveur vous fait la proposition de vous livrer le chiot voire de vous l'amener sur une aire d'autoroute (ce qui vous évite de constater les structures désastreuses de l'élevage ou du ... chenil). Le seul moyen d'éradiquer les élevages fripouilles ou les vulgaires marchands sans conscience est de sélectionner les meilleurs et seule une visite surtout à l'improviste vous renseignera sur son sérieux.

Liste des Associations de Race affiliées à la S.C.C.

Seul un Éleveur sérieux et qui produit des chiots inscrits au LOF sera à même de vous conseiller car il est censé (en principe) bien connaître ses lignées et connaît chaque chiot individuellement depuis sa naissance. Il sera celui qui suivra, si vous le désirez, le chien tout au long de sa vie. Jamais une Animalerie ou un éleveur fripouille ne vous donnera ces conseils car vous cesserez de l'intéresser sitôt franchi le seuil du magasin ou de l'élevage ou plus exactement sitôt l'attestation de vente ou la demande de crédit signées.

Attention à la parvovirose. Un chiot tristounet, patraque, trop calme peut incuber cette maladie. Si vous constatez qu'il est en diarrhée, foncer chez votre vétérinaire. Vous n'avez que peu de temps pour le sauver.

C'est quoi la Parvovirose ?

Soyez très vigilants cependant y compris au niveau des Élevages

Ne vous fiez pas aveuglément aux éleveurs sur le Site du Club de Race : le RALIE. Tout éleveur payant sa cotisation depuis au moins 2 ans est automatiquement mis sur le site du Club qu'il soit sérieux ou non. Idem pour ses portées disponibles, la sélection ne se fait qu'au vu du règlement de la cotisation au Club. Que ce soit la SCC ou les Clubs de Races, leur politique en ce qui concerne les litiges sont inexistants. Ce n'est pas leur rôle (d'après eux) de veiller à l'éthique des éleveurs. Pour neutraliser et/ou éradiquer  les élevages véreux ou barbares, vous aurez compris qu'il ne faut surtout pas compter sur eux. Oui je sais ON pourrait boycotter ces Clubs, ne plus régler les adhésions le temps qu'ils comprennent que leur mission est également la protection des races qu'ils gèrent -  j'ai déjà essayé de les informer, ils s'en tamponnent grave. J'ai donc réagi à la hauteur de leur désintérêt et désamour des races qu'ils sont censées défendre, je n'adhère plus aux Clubs de Race.

Il faut se rappeler qu'il y a trois niveaux dans les Élevages :

- Familial :

Les chiens d'élevage sont aussi des chiens de compagnie et vivent à la maison en compagnie de ses maîtres.. Un éleveur digne de ce nom garde ses retraités d'élevage pour la simple et bonne raison qu'il les considère comme ses amis. On ne se sépare pas de ses amis dès lors qu'ils ne servent plus.

- Professionnel :

Les chiens vivent dans des boxes avec des heures de "sortie" où ils sont lâchés en meute mais ne mettent pas les pieds à la maison, ne quittent l'élevage que pour les saillies et les expositions Canines. Certains éleveurs toutefois font un turn over, c'est à dire qu'ils rentrent leurs chiens à tour de rôle dans la maison mais cela ne remplacera jamais la vie en famille nécessaire pour bien socialiser votre futur compagnon.

Le problème dans cette situation est que le chien retraité est difficilement adoptable chez des particuliers (très souvent malpropre) et que les euthanasies de vieux chiens d'élevage sont plus courantes qu'on ne le pense.

- Concentrationnaire

Qui est un véritable acte de torture, d'autant plus inacceptable qu'il concerne des animaux que nous n'avons pas domestiqués mais qui nous ont CHOISI,  par un beau jour de la préhistoire où le destin du chien a rejoint celui de l'Homme. Ces éleveurs je le signale sont très rarement inquiétés par la Justice malgré les nombreuses violations des lois censées protéger les animaux. On vit dans un pays formidable qui se vante d'avoir pondu des Lois géniales mais qui dans la pratique ne sont jamais appliquées. Çà pour pondre des Lois la France est au top, on se donne bonne conscience, dommage que les Procureurs de la République lisent les plaintes par temps de brouillard et classent trop souvent les plaintes "sans suite".

Critères pour sélectionner un Bon Éleveur :

Visiter les lieux vous permettra de savoir le nombre de races que celui-ci élève. Par contre, il est préférable de choisir un éleveur qui élève par Passion donc qui n'a pas au sein de son Elevage moult races différentes. Un éleveur ne peut s'y connaître et être passionné par toutes les races de chiens.

D'autre part, une visite vous permettra aussi de vérifier l'état des lieux. Les endroits malpropres sont prolifiques pour les virus, tels les vieilles granges ou bien où il y a plusieurs races différentes qui se côtoient. Ils doivent être fuis totalement. Ils encourageront sûrement des prix records sur la vente de l'animal, mais ce chien s'en trouvera peut-être malade, avec des troubles de comportement ou bien s’avérera être un bâtard. Quitte à repartir avec un chien croisé, il vaux mieux choisir l'adoption en Refuge. Là vous sauverez un chien, vous lui donnerez une seconde chance.

Lors de votre visite chez un bon éleveur comme je le précise plus haut, celui-ci vous questionnera sur vos habitudes, il voudra savoir quel type de chien vous convient, vos goûts, vos habitudes de vie, ainsi que votre milieu. Il sera élogieux au sujet de son animal, mais n'hésitera pas à vous faire part des traits de caractère des différents chiots pouvant être une source de problème pour vous. Ce qui est bon, c'est qu'un éleveur passionné de son métier et de ses chiens pensera au sort futur de l'animal et du vôtre avant de penser au sort de son compte bancaire. L'entretien d'un Irish Wolfhound revient cher, un bon éleveur ne le passera pas sous silence.

La pression ne vaut rien, si l'éleveur agit de sorte à ce que vous choisissiez vite votre chiot, fuyez-le. L'achat d'un chien ne se fait pas sur un coup de dé ni dans la précipitation. Un bon éleveur digne de sa réputation et qui adore ses chiens vous conseillera de prendre votre temps.

Ne croyez pas qu'un chiot LOF soit toujours synonyme de qualité et de sérieux de l'Elevage. Les élevages véreux produisant des chiens LOF sont très nombreux et inondent la toile. Un éleveur se vantant de ces nombreuses coupes gagnées sur les Ring ne démontrent pas pour autant son sérieux et sa Passion. Cela prouve uniquement que ses chiens passent leur temps en exposition. Pour les balades en forêt il faudra repasser. Le chien à ce niveau est un outil, un faire valoir, un moyen comme un autre pour l'éleveur d'asseoir sa renommée, son goût du pouvoir et autres conneries où la Passion est rarement au rendez-vous.

"Cependant et par expérience personnelle, j'ai constaté que certains petits Élevages Familiaux privilégient plus la santé de leurs chiots que certains Eleveurs ayant pignon sur rue et que l'on voit dans toutes les Expositions Canines tant en France qu'à l'Étranger. Les titres obtenus de certains reproducteurs "Champions" ne garantissent pas pour autant la bonne santé des chiots produits. Donc exigez avant tout les tests de dépistage liés à la santé ... à des titres ronflants."

Chez l'Irish Wolfhound des problèmes de santé peuvent survenir, demandez donc tous les documents à cet effet tels que papier certifiant l'origine du chiot (Certificat de Naissance), Certificat de Santé (remplacé par la Passeport) ou attestation de visites chez un vétérinaire, échographies cardiaques CMD des parents de votre chiot prouvant que ceux-ci sont indemnes de cette pathologie (tests à faire tous les 18 mois), test Shunt de votre chiot et test ADN avec vérification de parenté, le LOF n'est pas exempt de fausses déclarations de généalogie - loin s'en faut.

Si vous ne vous croyez pas assez compétent en la matière, n'hésitez pas à vous faire accompagner par une personne qui pourra vous conseiller. L'adoption ne se fait pas comme un achat ordinaire, il est donc impératif que votre choix soit très bien éclairé.

L'achat d'un chiot ne doit pas être impulsif, il mérite de la patience, de la réflexion et du discernement. Choisissez un éleveur sérieux qui a peu de chiens, ne le sélectionnez pas uniquement sur sa "pseudo-renommée".

Renommée établie par qui et sur quels critères objectifs on se le demande ?

De grands élevages qui élèvent uniquement en boxes ou qui ne découvrent leurs chiens que sur un Ring d'exposition canine, fuyez-les !

J'ai volontairement répété les mêmes choses car il faut que çà rentre bien dans les têtes. Il y a surproduction des chiens de race et l'Irish Wolfhound n'est malheureusement pas épargné, son gigantisme est utilisé jusqu'à l'écoeurement. Le filon est bon, le marché prometteur et très encourageant. On vend du chien et si on le fait très mal, dans le seul but de se faire du fric, en effet on peut parvenir à mettre du beurre dans les épinards. Quand on réduit au minimum vital les soins à apporter aux chiots, qu'on ne déclare pas ses portées à la SCC, qu'on ne fait aucun test de dépistage sur les reproducteurs et sur les chiots, oui faire naître du chien est rentable. Pour preuve le nombre hallucinant de sites d'éleveurs partout sur Internet. Qu'ils s'agisse du site de la SCC, les blogs ou sites perso ou les sites hébergés sur Chiens de France en sont des exemples flagrants. N'importe qui maintenant, qui a un mâle et une femelle s'improvise ÉLEVEUR. Méfiez vous ils peuvent être très convaincants et ils n'hésiteront pas à vous manipuler. Ils jouent beaucoup sur la corde sensible ou sur de pseudos compétences qu'ils sont loin d'avoir.

Allez pensons aux vacances, voici un site qui vous informe sur les plages où vos chiens sont autorisés. Un autre site utile pour vous permettre de recouper les informations.

Dernières modifications le 28 mai 2010 - D. Truteau-Fouet - Copyright ©